Produits favoris

Horaires

Du lundi au jeudi :
9h à 12h - 14h à 19h

Le vendredi :
9h à 12h - 14h à 16h

Repair' cafés
(réparations participatives) :

Les derniers vendredis du mois
de 17h à 20h

Des composteurs en bois de ré-emploi

Date de début de projet

13/11/2023

Description

Ce projet est à l'origine une commande de la communauté de commune pour installer des composteurs collectifs dans nos communes environnantes, faits à base de bois de ré-emploi.

En savoir plus

Récupérer du bois de palette pour faire des ouvrages en bois ?
Oui, mais à condition d’être bien équipé !

Ce projet est à l’origine une commande de notre communauté de commune pour installer des composteurs collectifs dans nos communes environnantes, faits à base de bois de ré-emploi.

Le bois de palettes est (presque) encore une ressource gratuite.
Oui, je dis presque, car de plus en plus les entreprises cherchent à se débarrasser des palettes, mais une partie de celles-ci sont consignées et d’autres commencent même à vendre les palettes hors consigne.
C’est souvent le cas des palettes Europe – que je ne recommande pas pour fabriquer des composteurs au vu de la tartine de produits chimiques utilisés pour les traiter – qui sont aguerries pour les voyages à l’international, nécessitant une grande robustesse.
Je fus longtemps contre la récupération des palettes à des fins de construction d’ouvrages étant donné le temps passé à récupérer un matériau convenable; cependant la vie coûte chère que dans les projets DIY ou de ré-emploi, je ne vous l’apprends pas, donc nous sommes en droit de revenir sur cette question.

Vos serviteurs sont donc actuellement sur ce projet de démontage, rabotage et montage de composteurs collectifs destinés aux citoyens férus de compostage.

Mais cela n’est pas tâche aisée, il faut être bien équipé pour enlever les clous, sortir les planches sans trop de bobos et je m’en vais vous compter la panoplie de techniques et d’outils que nous utilisons pour nous y atteler.

Avant toute chose :
– casque anti-bruit
– gants

Et pour savoir de quoi on parle, voici la structure de la palette avec son champ lexical :

Le plus simple pour commencer et pour enlever le premières planches:
– Un pied-de-biche à la Gordon Freeman. Simple, efficace.
– Sinon si vous en avez un bon nombre à dézinguer, un “arrache-liteau” fait un peu poil le travail.
AKA “Pallet buster” en Anglais, littéralement “Briseur de palettes”, je me faisais la réflexion que ça pouvait être le nom d’une arme légendaire sur Diablo…
– Enfin le top : un cric de voiture, bien calé contre le dé de la palette, ça y va tout schuss !

Si passer entre les planches est d’emblée problématique, la massette doublée d’un burin plat seront vos premiers potes (avec le pare-coup, c’est mieux).
Il existe aussi des burins plat larges, ça abîme moins la planche à récupérer.
Attention les doigts hein…

Et hop, on alterne cette première énumération d’outils avec les burins qui interviendront de temps à autre contre quelques palettes récalcitrantes, souvent plus fragiles, moins épaisse, voire humides.

Ensuite, on peut faire sauter les dés de bois à grands coups de massette dans la courge !
Pensez à votre pire ennemi à ce moment, ça aide ; je vais éviter de vous donner des noms, c’est trop subjectif. Et en plus, j’aspire à devenir un journaliste DIY connu donc je me prépare à devenir un personnage public sans citer de noms. C’est simplement un problème politique.
Et blague à part, si vous avez un poêle ou une cheminée à la maison, c’est très pratique pour faire partir le feu, ci dessous un exemple avec visiblement un supporter de la juventus :

Autre méthode radicale pour faire tomber les plots récalcitrants, un coup de ciseau à bois dans le cœur de la veine :

Se pose la question des clous.
Armez-vous d’un étau ou d’une enclume pour créer un espace ouvert par lequel le clou va s’échapper.
Un vieux tournevis usé fait l’affaire, mais attendez-vous à faire une croix dessus du point de vue de sa fonction primaire…
SINON, un chasse-goupille ø 4 mm n’est franchement pas du luxe.
Cette étape n’est pas à prendre à la légère si vous comptez raboter les planches ou les poncer, car si vous y oubliez un clou, mama mia, attendez-vous à dégrader le matériel.
D’où le double voir triple check : ceinture + bretelle + double slip kangourou comme on dit dans le métier. Ou œuf-jambon-fromage chez les restaurateurs, tout dépend de votre bord.

La technique de faire sauter les clous à la scie sabre est aussi bien pratique, il s’agit de passer entre les planches et les différents éléments composants la palette.
Plus bas, un exemple cette fois-ci avec super Mario.
Sacré Francky va…

SI vous comptez raboter :
pitié ne dégauchissez pas avant ce la n’en vaut pas la peine. Autant partir sur du bois plus qualitatif.

Si vous comptez poncer :
Pas plus de conseils que votre ponceuse préférée, généralement un grain de dessus de 120 s’avère un peu overkill… Ici, on est sur du 40/60/80 max.

Pour l’assemblage, ici on ne jure presque que par de la visserie torx en autoperfo.
Mais un bon pistolet à clous n’est pas du luxe !

Et voilà tout pour le moment !
Je mettrai à jour cet article prochainement une fois le projet terminé.

Votre éternel abonné,
Zorro Olivier Bertrand.